top of page

Rehaussement de 5 M$ pour les centres d’intervention de crise en santé mentale du Québec



Montréal, le 16 décembre 2022 —Les organismes membres du Regroupement des Services d’Intervention de Crise du Québec (RESICQ) accueillent avec soulagement et enthousiasme le rehaussement de 5 M$ annoncé aujourd'hui par le ministre Carmant pour les centres d'intervention de crise communautaires en santé mentale à la grandeur du Québec. Ce rehaussement arrive à point. Depuis plusieurs années, mais davantage au cours des derniers mois, les organismes membres du RESICQ doivent réduire ou interrompre leur offre de service à la population en raison du départ de leurs professionnel(-le)s qualifié(e)s vers l'entreprise privée ou le réseau public de la santé. « Ce financement récurrent permettra à nos membres de consolider leur offre de service en réduisant le roulement de personnel à l'origine des ruptures de services de plus en plus fréquentes. Avec la pénurie de main d'œuvre actuelle, avoir les moyens de garder au sein d'une équipe des intervenant(e)s expérimenté(e)s et d'être plus attractif sur le marché de l'emploi nous redonne de l'espoir » affirme Roxane Thibeault, présidente du RESICQ. L'annonce de ce rehaussement est une autre étape vers une plus grande reconnaissance et compréhension de la contribution des centres d'intervention de crise communautaires à l'offre de service de 1re ligne en santé mentale. Dans son plan d'action interministériel en santé mentale 2022-2026, le ministre Carmant posait déjà le premier jalon de cette reconnaissance en réservant une somme de 10 M$ pour l'ouverture de deux centres d'intervention de crise communautaires dans les régions de l'Estrie et du Saguenay-Lac-St-Jean. Les 5 M$ qu'il promet aujourd'hui serviront cette fois-ci à stabiliser l'effectif des centres d'intervention de crise communautaires et à consolider du même coup leur offre de service. « Avec ces 5 M$, le ministre Carmant montre qu'il a foi en la compétence de nos professionnel(-le)s et qu'il croit que nos membres font partie de la solution aux problèmes d'accès aux services en santé mentale. Cela témoigne aussi de sa volonté d'offrir à la population du Québec des services en santé mentale ailleurs et autrement qu'à l'hôpital puisque l'offre de service de nos membres permet souvent d'écourter ou d'éviter des hospitalisations ou des visites à l'urgence », précise Hugues LaForce, vice-président du RESICQ. Les professionnel(-le)s des centres d'intervention de crise communautaires membres du RESICQ rappellent aux citoyen(-ne)s qui en ressentent le besoin qu’ils ou elles peuvent consulter le site Web www.centredecrise.ca ou télécharger l’application du RESICQ pour trouver le centre ou le service d'intervention de crise dans leur région.

— 30 —

À propos du RESICQ

Le RESICQ œuvre afin que la population ait accès à des services d'intervention de crise de qualité dans toutes les régions du Québec. Les centres d'intervention de crise communautaires qui en sont membres proposent une offre intégrée de service 24 h/24, 7 j/7 dont une ligne d'intervention téléphonique, un service d’hébergement de crise de courte durée et un service de suivi de crise à court terme.

Relations médias :

Louis-Marie Bédard

418 750-4037/centresdecrise@gmail.com

Publications populaires