© PBG

 

Le RESICQ dénonce les coupures gouvernementales du centre de crise Le Passant

© Photo TC Media - Romy Quenneville-Girard

 

Le centre de crise Le Passant, venant en aide aux hommes en difficulté, devra couper dans son offre de services dès septembre, puisque le gouvernement fédéral n'a pas renouvelé l'enveloppe annuelle de 80 000 $ qui lui était alloué. Ces coupures risquent d’engendrer des répercussions importantes et à long terme sur l’ensemble de la population de Granby. Le Regroupement des services d’intervention de crise du Québec juge cette décision inacceptable pour Le Passant, ainsi que pour tout autre centre qui pourrait être visé ultimement par cette même mesure.

 

Depuis huit ans, Le Passant bénéficiait d'une aide financière du gouvernement fédéral par le programme SPLI, Stratégie des partenariats de lutte contre l’itinérance. La subvention que recevait l'organisme lui avait permis de bonifier son offre en hébergement, passant de 17 à 28 lits, et d'ajouter un intervenant, notamment. 

 

« Nous avons appris le 28 mai que notre projet n'avait pas été retenu et que nous n'allions pas avoir de subvention. La raison qu'on nous a donnée c'est qu'il y avait eu un trop grand nombre de demandes pour le montant disponible en Montérégie », déclare Steve Bouthillier, directeur de la maison d'hébergement.

 

Le Regroupement des services d’intervention de crise du Québec (RESICQ) se dit inquiet de la suppression des services de ce centre de crise. « Cette situation est déplorable. Ces coupures auront des répercussions majeures sur la population granbyenne. L’itinérance augmentera dans les rues de Granby lors des prochains mois. C’est inquiétant! », déclare Robert Dubuc, président du regroupement.

 

Le Passant donne aussi un soutien en intervention pour le centre Entr'Elles, qui intervient auprès des femmes en détresse. Ce qu'il ne pourra plus faire en perdant cette subvention.

 

Pour le bien-être de toutes les personnes utilisatrices des services du centre de crise Le Passant ainsi que pour la population de Granby, il serait important de reconsidérer cette décision.

 

 

*Le Regroupement des Services d’Intervention de Crise du Québec (RESICQ), qui regroupe 21 membres à travers la province, oeuvre afin que la population du Québec ait accès à des services de crise communautaires de qualité dans l’ensemble de ses régions.​

 

 

Please reload

Publications populaires

Chantal - Intervenante au centre de crise Le Transit

04/23/2015

1/8
Please reload

Articles récents
Please reload

Archives