© PBG

 

Le centre de crise de Gatineau en péril!

02/20/2015

Après 27 ans de loyaux services, le Centre d'aide 24/7 assiste à son démantèlement. Ce n'est plus le Centre 24/7 qui recevra les appels des personnes en détresse psychologique de l'Outaouais, mais bien des employés du réseau de la santé, à compter du 1er avril.

 

L'Agence dit vouloir améliorer les services à la population et prévoit doubler le nombre d'appels traités... des projections qui sont sérieusement mises en doute par la présidente de l'organisme. 

 

La seule façon d'arriver à doubler le nombre d'appels traités est de limiter le temps passé avec chaque usager, croit-elle.

 

«On parle d’un CSSS qui est surchargé, qui a des listes d’attente, qui n’arrive pas avec ce qu’ils font déjà. Ils rapatrient des services donnés en Ontario et là on me dit qu’on veut plus d’accessibilité et de services de proximité pour la personne en besoin. Je ne comprends pas leur décision», affirme Nathalie Girard, directrice générale du Centre 24/7.

 

Isabelle Côté, présidente de l’organisme, cite que 30% des personnes en crise ne veulent pas se tourner vers le réseau de la santé. Près de 60% des gens ayant fait une tentative de suicide refusent de l’intégrer.

 

Elles affirment que l’Agence ne possède pas non plus de filet de sécurité pour ces personnes vulnérables qui devront vivre une transition au niveau de leurs ressources. «Ils ne gèrent pas le risque, ils prennent un risque. Et le risque, dans ce cas-ci, ce sont des personnes en état de crise qui peuvent être suicidaires», soutient Mme Côté.

 

Le coordonnateur du groupe de défense des droits en santé Action Santé Outaouais, Jean-Charles Pichereau, craint pour sa part que la décision de l'ASSS de l'Outaouais n'accule le Centre d'aide 24/7 à la fermeture.

 

Il interpelle d'ailleurs le ministre de la Santé et des Services sociaux, Gaétan Barrette, afin que celui-ci intervienne.

 

Le Centre d’aide 24/7 a jusqu’au 5 mars pour décider s’il souhaite contribuer au programme en ce qui a trait à l’hébergement et à la prévention.

 

Manifestez votre appui envers le Centre d'aide 24/7 en envoyant un courriel à la responsable des communications du Regroupement des services d'intervention de crise du Québec.

 

 

 

Sources:

 

La Revue (19 février 2015)

 

Le Droit (19 février 2015)

 

Radio Canada (20 février 2015)

 

Info NRJ (20 février 2015)

 

104.7 (20 février 2015)

 

Radio Canada (20 février 2015)

 

Info07 (19 février)

Please reload

Publications populaires

Chantal - Intervenante au centre de crise Le Transit

04/23/2015

1/8
Please reload

Articles récents
Please reload

Archives