© PBG

 

Les centres de crise
Les centres de crise du Québec sont des organismes communautaires à but non lucratif de première ligne qui offrent des services gratuits spécialisés en intervention de crise, et ce, 24 heures par jour, 7 jours sur 7. 
 

Bref historique des centres de crise

 

En 1986, Madame la ministre Thérèse Lavoie-Roux annonçait la création de centres spécialisés en intervention de crise dans le but de réduire l’affluence dans les urgences psychiatriques. En 1987, huit centres fûrent mandatés à offrir la gamme de services de crise à la population, incluant la ligne téléphonique de crise, l’hébergement et le suivi de crise court terme. Au fil du temps, d’autres centres ont vu le jour, développés de façon inégale et ne couvrant malheureusement qu’une partie du territoire québécois. Certains se sont vus confier plusieurs mandats additionnels, et à travers les années, les centres ont acquis une expertise précieuse qui tarde à être financièrement reconnue. Spécialisés, professionnels, souples et humains, les services de crise communautaires ont su s’adapter à la réalité et aux besoins de leur spécificité territoriale et de ses humains qui la composent.

Nous cherchons à alléger la détresse de toute personne adulte âgée de 18 ans et plus vivant une situation de crise, qu’elle soit situationnelle ou reliée à un problème de santé mentale, ainsi qu’à leurs proches.

Un grand respect de la personne en détresse qui est au coeur de l’intervention. La recevoir, l’accueillir, l’écouter dans sa souffrance sans préjugés, indépendamment de sa culture, de ses croyances, de sa situation et de son cheminement. Une personne humaine avant tout, avec sa propre trajectoire, son propre territoire, et ses forces. 

Les centres assurent une réponse immédiate et proposent une gamme complète de services spécialisés en intervention de crise gratuits et confidentiels.
Nos équipes d'intervenants sont formées de professionnels ayant des études en service social, psychologie, éducation spécialisée, orientation et counseling, psychoéducation ou dans un autre domaine de la relation d’aide.

Tous nos intervenants qualifiés reçoivent une formation spécifique en intervention de crise. Ils sont appuyés par une équipe administrative de qualité et une équipe de coordination clinique qui offre soutien et supervision. 

En regard de notre valeur commune (le principe d'humanité) et de nos missions, voici les engagements que les centres de crise communautaires du Québec peuvent honorer de façon homogène.

Être accessible 24 heures/ 7 jours

Offrir des services d’intervention de première ligne en matière de crise, sans boîte vocale, sans attente, à toutes heures du jour et de la nuit.

 

Offrir une porte d’entrée alternative à l’urgence

Offrir une porte d’entrée alternative à l’urgence hospitalière de même que contribuer à une diminution des temps d’hospitalisation dans les unités psychiatriques, ainsi qu’à l’intervention policière et à la judiciarisation.

 

Estimer la dangerosité et intervenir efficacement

En intervention de crise, l’estimation de la dangerosité est d’une importance primordiale. Via une intervention de qualité, nous estimons l’urgence suicidaire, para-suicidaire, homicidaire, le risque d’agressivité, de décompensation ainsi que le profil de consommation.

 

Privilégier le partenariat

Les centres de crise privilégient le travail en concertation et solidarité dans le respect des différences et des complémentarités, avec les proches et les partenaires institutionnels et communautaires.